La gestion d'interactions sur Instagram : un trésor caché?

On n’en parle pas assez souvent en communication, mais la stratégie d’interactions, ça fait vraiment une différence quand vient le temps d’agrandir ta communauté sur Instagram! On le sait, lorsqu’il est question des médias sociaux, on parle surtout de l’importance de belles photos qui accrochent l’œil, d’un feed épuré qui fit avec ton image et de stories cocasses et pertinentes. Pourquoi ne pas se concentrer tout autant sur une solution beaucoup plus simple? Roulement de tambour!!! La gestion d’interactions.

Bon, on ne te dit pas non plus que t’as juste à commenter « Wow! » sur deux-trois photos pour avoir 1 000 nouveaux abonnés d’un coup, mais on te garantit que ça peut faire une pas pire différence sur le long terme. Si tu ne nous crois pas maintenant, on te laisse jusqu’à la fin de cet article pour changer d’idée (parce qu’y’a bien juste les fous qui ne changent pas d’idée hein!).


L’affaire avec la gestion d’interactions, c’est qu’il faut trouver un juste milieu. On ne veut pas être stalker et commenter 25 photos de la même personne chaque jour, mais on ne veut pas non plus se donner une attitude de je-m’en-foutisme. Se faire des amis en les ignorant, c’est rare que ça fonctionne!


« Mais alors, que dois-je faire? » Très bonne question et on éclaire tes lumières dès maintenant!


1. Commencer par un gros ménage du printemps


Avant tout, il faut absolument que tu effectues un bon ménage dans les comptes auxquels tu es abonné. Oui, oui, on te confirme que le compte que tu follow qui n’a pas publié depuis 2018, tu as le droit de t’en désabonner. Ça vaut aussi pour les faux comptes, les comptes de spam ou bien simplement ceux qui ne t’inspirent pas pantoute et pour lesquels tu n’as plus aucun intérêt.

Ce n’est pas compliqué, tu as simplement à prendre un 30-45 minutes (il est certain que si tu es abonné à 2 000 comptes ça risque d’être un peu plus long) pour faire le tour de tes abonnements et retirer tous ceux qui ne sont pas pertinents. Ce que ça va faire, c’est que ton fil d’actualité et ton profil seront beaucoup plus séduisants et en « meilleure santé ». Tu auras alors un meilleur taux d’engagement et il sera beaucoup plus facile pour toi d’interagir avec le contenu qui te plaît et te rejoint davantage.

Comme on dit, la qualité plutôt que la quantité!


2. Les petits trucs efficaces


Une fois que ton Instagram est « spick and span » , qu’est-ce qu’il faut faire pour réussir à adopter une gestion d’interactions efficace? Il est certain que de commenter quelques photos par-ci, par-là, sans façon de faire précise, ce n’est pas la technique la plus efficace pour augmenter ta communauté. Voici donc trois petits trucs super faciles à appliquer qui feront toute la différence, parole de Commères :


La technique du 1,80$ : on oublie souvent à quel point les hashtags sont importants sur Instagram. La technique du 1,80$ est tellement simple, mais tellement efficace. Tout ce que tu as à faire, c’est de sélectionner 10 hashtags pertinents pour ta marque/ton entreprise et commenter les neuf premières photos de chacun d’entre eux. Le 1,80$ provient du marketeur américain Gary Vaynerchuck qui stipule que chaque commentaire vaut 0.02$ x 90 commentaires = 1,80$. Intéressant non?


Les interactions natives : ce truc est un peu plus sneaky, quoique tout à fait en règle. 😉

Il implique d’aller interagir avec les abonnés de tes concurrents. En effet, on a beau vouloir faire de la gestion d’interactions, il est parfois difficile de trouver des comptes qui fit avec le nôtre. En rejoignant les abonnés de ses concurrents, on est certain d'interagir avec des abonnés qui seront intéressés par notre contenu puisqu’ils interagissent déjà avec du contenu similaire. Toutefois, il est important de se garder une petite gêne et de rester subtil. Par exemple, de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un employé du concurrent en question. On ne cherche quand même pas à se retrouver dans une partie du roi de la montagne avec un concurrent!


La règle du 30-20-10 : c’est définitivement le truc que l’on applique le plus pour chacun de nos clients chez Commères. Et là, on s’apprête à te dévoiler quelque chose de majeur qui va changer ta vie! C’est hyper simple. Tout ce que tu as à faire, c’est d’aimer 30 publications, d’en commenter 20 et de t’abonner à 10 comptes. À l’agence, on a l’habitude de fixer deux plages horaires de 1 h chacune, toutes les semaines, qui sont consacrées à faire le tour des comptes de chacun de nos clients et y appliquer cette règle. De cette façon, tu t’assures de ne pas en faire trop, ni pas assez. En plus d'interagir avec le contenu des gens auxquels tu es abonné, tu peux aussi aller faire des recherches par hashtags selon les sujets qui te rejoignent et même t’abonner à ceux-ci pour qu’ils apparaissent sur ton fil d’actualité. Si tu vois qu’après un certain temps ça fonctionne bien, rien ne t’empêche d’augmenter le nombre d’interactions ou même d’ajouter une plage horaire supplémentaire dans ta semaine.



Voilà, la gestion d’interactions n’a maintenant plus aucun secret pour toi!

Si ton opinion n’a pas changé à ce point-ci, on ne sait franchement plus quoi te dire. Mais si, tout comme nous, tu es maintenant atteint de la fièvre de la gestion d’interactions (oui, oui ça existe), qu’est-ce que tu attends? Garroche-toi su l’gram et va te faire tout plein d’amis! 🤩 Et n’oublie pas d’aller t’abonner à Commères!


Écrit par : Geneviève 📝


0 commentaire

Posts récents

Voir tout