top of page

MAGAZINE COMMÈRES : Entrevue exclusive avec nos nouvelles associées!

Dernière mise à jour : 7 oct. 2022

Pour célébrer les 5 ans de l’agence (Woohoo!), les Commères se sont assises, l’une après l’autre, avec nos toutes nouvelles associées pour tout découvrir sur leur récente association et sur le futur de l’agence. Digne d’une édition de la revue Star Système (y’a-tu juste nous qui lisait ça religieusement plus jeunes?), les journalistes improvisées ont posé leurs questions les plus croustillantes et inédites, DU JAMAIS VU chez Commères!


Bon, il est certain que dans notre version à nous, il y a un peu moins de potins et un peu plus de mots doux et de réflexions profondes, mais c’est tout aussi intéressant, promis juré!


Aweille donc! C’est le temps de se prendre un bol de popcorn et de feuilleter (ou plutôt scroller) LE magazine de l’heure. Bonne lecture!



Question de Ann-Cath :

Si Commères était un totem, ça serait quoi?

Lau : En regardant attentivement les cartes du fameux jeu Totem, je dirais que Commères est un Chameau amical. Le chameau signifie la persévérance jusqu’à l’atteinte des objectifs et l’impact est justement une des valeurs de l’agence. Toute l’équipe est focalisée sur les résultats et nous voulons que nos actions soient posées pour une raison et que nos projets atteignent leurs objectifs. Et puis amical est plutôt évident puisqu’il s’agit de l’essence même de notre personnalité. Nous sommes près les uns des autres et nous incluons nos clients dans notre grande famille élargie!


Vann : Ça, c’est mon genre de question! J’adore la suggestion de Lau. De mon côté, j’opterais pour un dauphin authentique. Le dauphin établit des connexions naturelles avec les autres. Je crois que quiconque ayant déjà rencontré une Commère pourra témoigner que nous avons cette habileté à établir facilement des liens avec les personnes qui croisent notre route. Authentique, tout simplement parce que c’est important pour l’agence de ne pas se dénaturer, de rester alignée avec ses valeurs et sa vision.



Question de Gen :

Qu'est-ce que ça signifie pour vous d'être 2 femmes fortes/mamans super-héroïnes à la tête d'une organisation?(GIRLPOWER 💪)

Vann : Je ne pense pas mériter le titre de super héro, mais c’est flatteur. Haha! Pour moi, être maman d’un bébé-humain (et non d’un bébé-entreprise), c’est encore tout récent. Je n’ai que 9 mois et demi d’expérience derrière la cravate. Par contre, je dois avouer que j’éprouve une grande fierté à l’idée de pouvoir montrer à ma fille qu’elle pourra faire ce qu’elle veut dans la vie et que tout est possible tant qu’on se donne les moyens de ses ambitions. J’ai toujours dit que l’épanouissement personnel était possible avec un juste équilibre entre les différentes sphères de ma vie et c’est exactement ce que je suis en train de créer. Pour ce qui est de la conciliation travail-famille, on s’en reparle dans quelques semaines, le temps que je revienne physiquement et psychologiquement de mon congé de maternité!


Lau : Cette réalité est encore toute récente pour moi, mais je peux déjà dire que je suis très fière d’être une momtrepreneur (ouf, ça me fait tellement drôle de dire ça). Il est certain que ça représente tout un défi de réussir à concilier ces deux aspects de notre vie, mais avec Van à mes côtés, je sais qu’il n’y a pas d'inquiétude à avoir! Être maman et associée de Commères me permettent de m’épanouir dans toutes les sphères de ma vie et c’est une très grande réussite personnelle. Ça signifie aussi que c’est possible de le faire!



Question de Sim :

Vanessa: Quelle est la force de Laurence?

Vann : Lau, c’est clairement le yang qui manquait à mon yin. Non seulement elle vient pallier parfaitement à mes faiblesses, mais en plus, on se rejoint sur beaucoup de points. L’organisation de Lau - pour ne pas dire sa passion pour les tableaux Excel - est certainement un énorme atout pour l’agence. Le fait qu’elle soit capable de rendre clair et concis tout ce qui se trouve dans ma tête en créant une panoplie d’outils qui facilitent notre travail au quotidien, c’est tout qu’un exploit. Je dirais que son service et son contact client hors pair sont aussi des forces indispensables de ma workwife. Comme je dis toujours, je suis chanceuse de m’être entourée de gens encore meilleurs que moi!


Laurence : Quelle est la force de Vanessa?

Lau : La grande force de Vaness est son leadership et son talent de communicatrice! Elle a fondé Commères, s’est lancée dans cette aventure et a su s’entourer d’une équipe incroyable! Elle inspire la confiance et est tout simplement excellente lorsqu’il s’agit de faire du réseautage pour faire rayonner Commères! Je suis très fière de l’avoir pour associée et elle est définitivement un exemple à suivre pour moi!



Question de Clau :

Qu'est-ce qui a fait en sorte que avez eu un coup de cœur l'une pour l'autre, autant au niveau professionnel que personnel?

Lau : Van et moi avons eu une connexion vraiment spéciale dès notre premier Salut, ça va? au téléphone pour mon entrevue. Il y a quelque chose qui s’est passé qui ne s’explique pas tout à fait. J’ai eu le feeling que la vie s’alignait et que j’allais être sur mon X. J’ai commencé dans l’agence et puis au fil des mois, notre connexion professionnelle s’est transformée en amitié (tsé quand tu es vraiment sur la même longueur d’ondes, j’avais l’impression qu’on était des amies de longue date)! On partage la même vision. On est très similaires, mais on se complète parfaitement pour les p’tites choses qui nous différencient. Je sais que je peux avoir confiance en Van à 100% et qu’elle sera toujours là pour me soutenir, m’encourager et m’écouter et vice-versa. C’est rendu qu’on s’appelle même workwife. 😉


Vann : La grosse question, toi! Un coup de foudre, est-ce que ça s’explique? Haha! Pour compléter ce que Lau dit, de mon côté aussi ça a commencé pendant la première entrevue téléphonique. Quand j’ai raccroché, je me suis dit : cette fille-là a quelque chose de spécial pis je veux clairement qu’elle soit mon amie! Donc, je l’ai engagée. Quelques semaines après qu’elle soit entrée en poste, je voyais tout le potentiel qu’elle avait et j’adorais sa drive. Ce n’est pas pour rien que dès que j’ai su que j’étais enceinte (5 mois après son embauche), j’ai sondé son intérêt à prendre mon remplacement pendant mon congé. Depuis, chaque jour je me pince, parce que ce n’est pas juste ma workwife que j’ai eu la chance de rencontrer en septembre 2020, mais c’est aussi une grande amie dévouée, attentionnée, allumée et généreuse que j’ai gagnée. Non mais, la vie est-tu bien faite rien qu’un peu!



Question de Steph :

Que souhaitez-vous avoir accompli aux 10 ans de Commères?

Lau : Je souhaite que l’agence continue son incroyable croissance, tout en respectant son rythme et ses limites! Je nous souhaite de belles nouvelles recrues pour agrandir l’équipe et bonifier les forces que nous avons déjà. J’espère aussi que Commères devienne une référence en communication sur le territoire de la Montérégie de par sa notoriété et son implication, notamment auprès de la CCIRS.


Vann : À part une croisière à Disney pour toute l’équipe? (C’est notre running gag à l’interne!) Mais pour vrai, c’est tellement une question qui est difficile à répondre, parce qu’il s’en passe des choses en 5 ans… Je vous en passe un papier! Ceci étant dit, je crois que ce serait réaliste de dire que je souhaite à Commères de continuer à cumuler des mandats tout aussi passionnants les uns que les autres. Pour les 10 ans de l’agence, j’aimerais que Commères continue de marquer l’imaginaire des PME québécoises grâce à son essence et sa couleur qui lui sont uniques. J’aimerais que la petite agence continue d’en mener encore plus large, le tout grâce à l’équipe incroyable qui la compose!



Comments


bottom of page