Petit guide 101 pour t’aider à démystifier le marketing d’influence : Partie 1 de 2

Dernière mise à jour : 15 sept. 2021

Dans quelques-uns de nos articles précédents, on t’a présenté les rudiments du marketing d’influence, ainsi que le processus de sélection des influenceurs (ou des créateurs de contenu comme on les appelle aussi) lors d’une campagne. Par contre, il peut être facile de se perdre dans tout le jargon du marketing d'influence et de bien cerner ses différents types.


Dans l'industrie, on utilise souvent les termes « earned » et « paid » pour distinguer les deux différentes approches. Dans cette première partie (ben oui, le fun ne s’arrête pas là!), on t’explique en quoi le marketing d’influence earned consiste.



Marketing d’influence: EARNED


Pour faire ça simple, c’est quand un influenceur parle d’un produit ou d’un service de façon organique, sans avoir été rémunéré. Tsé, easy peasy! Élément important à évoquer : les mentions d’une marque peuvent aussi provenir de monsieur et madame Tout-le-Monde, c’est-à-dire d’un consommateur régulier qui a une petite audience. On ne t’apprend rien ici : les médias sociaux représentent une vitrine puissante pour promouvoir une marque. Les reviews et les commentaires positifs, c’est du bonbon!


Bien souvent, ce type de marketing d’influence paraît plus authentique (ah, le mot de l’heure!), simplement parce que ce n’est pas une publicité en tant que telle. L’audience sait que la mention, que ce soit une photo, une story Instagram ou un article de blogue, est complètement sincère, puisque ce n’est pas commandité.


C’est ben beau tout ça, mais on fait quoi de cette belle mention après?

On interagit, on remercie. Commenter la publication pour démontrer une appréciation, et ainsi potentiellement bâtir une relation à long terme entre cette personne et la marque. Une bonne pratique en relations publiques 2.0 (aka le marketing d’influence) : envoyer un colis surprise! Par exemple, un influenceur a décidé de parler de son plein gré d’une toute nouvelle crème pour le visage full hot parce que ce petit pot miracle est devenu un essentiel dans sa routine beauté? La prochaine action logique (ou stratégique tsé) à effectuer serait de lui envoyer ledit produit, et peut-être même d’autres à lui faire découvrir. Le tout accompagné d’une petite note personnalisée. C’est une attention toute simple, mais qui vaut beaucoup. Comme on dit, c’est un win-win.


Une autre façon de profiter de ce type de marketing d’influence est d’envoyer des colis RP. Lorsqu’on veut débuter dans le monde du marketing d’influence, faire l’envoi de colis RP est une option intéressante qui aidera à augmenter la notoriété d’une marque. Là on t’entend dire: « Ok… mais comment ça marche? » En effet, on ne se lance pas dans le vide sans avoir d’abord appris à voler!


Premièrement, quessé qu’on met dans le fameux colis?

Il est important de penser à un concept original, qui convaincra son destinataire d’en parler sur ses plateformes, autrement dit, d’en faire un unboxing. Les colis RP sont très in en ce moment, ils fusent de partout! Il est donc primordial de se démarquer de la concurrence. Et là, on ne dit pas qu’il faut nécessairement dépenser une somme astronomique pour préparer un paquet qui fait des feux d’artifice et lance des paillettes en l’ouvrant. Par contre, une touche d’originalité sera bienvenue et bien reçue de la part de l’influenceur. Par exemple, des accessoires complémentaires au produit, qui auront une réelle valeur ajoutée, sont une bonne idée. Aussi, l’une des choses appréciées est d’utiliser un emballage réutilisable ou recyclable (être eco-friendly, ça a la côte!). Le papier de soie et les petits papiers déchiquetés, c’est ben cute, mais le moins possible.


Finalement, à qui on l’envoie?

C’est bien beau d’avoir préparé ces jolis cadeaux, mais tout ça est fait dans le but d’obtenir des résultats. Il faut tout d’abord élaborer une liste solide d’influenceurs qui représentent un bon fit avec le produit. On le sait, c’est assez évident, MAIS c’est MÉGA important. Petit conseil de tes Commères prefs : on te recommande grandement de les contacter préalablement pour savoir s’ils sont intéressés à le recevoir, sinon, ton bel envoi pourrait s’avérer un coup d’épée dans l’eau. Pour terminer, la dernière étape, mais non la moindre, consiste à faire des relances personnalisées. Envoyer un courriel à chaque destinataire pour confirmer la réception du colis et donner plus d’informations sur celui-ci augmentera les chances d’obtenir une belle couverture sur les médias sociaux. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre un peu et laisser la magie opérer!


On espère que toutes ces informations ont réussi à t’éclairer sur ce type de marketing d’influence, et te donneront envie de l’apprivoiser, qui sait? Reste à l’affût, puisque dans quelques semaines, on te présente l’autre côté de la médaille : le marketing d’influence paid!



Écrit par : Claudia Beaudry 📝


0 commentaire

Posts récents

Voir tout