top of page

Escapade colombienne : télétravail, café et salsa au menu

Ça fait un moment que j’ai envie de te partager mon expérience de dépaysement télétravail. Sans plus tarder, je te raconte ma dernière aventure un peu folle qui m’a propulsée au cœur de la Colombie pendant quatre semaines. Ouais, tu as bien lu, quatre semaines à jongler entre le travail et l'exploration de ce coin du monde. Installe-toi confortablement avec ton café (si tu as du colombien, c’est encore mieux), et laisse-moi te plonger dans cette expérience qui a secoué ma routine juste comme j’aime!



Alors pourquoi la Colombie, me demanderas-tu? Eh bien parce que parfois, il faut juste écouter son cœur, sa soif de découverte et de dépaysement. Je dois aussi avouer que le fameux bouton reset était plus que nécessaire. On a la chance à l’agence de pouvoir profiter du mode télétravail-globe-trotter (j’invente un mot ici), alors pourquoi pas en profiter, hein?


Pour faire ça simple, dès que j’ai pu, j’ai sauté sur l’occasion de pacter mes p’tits – par là, j’entends mes deux sacs à dos – et je me suis lancée dans cette aventure latino-américaine, déterminée à ne pas laisser passer une seule seconde d'émerveillement.


Mais soyons honnêtes, la première semaine n'a pas été de tout repos. Non non, c'était plutôt une sorte de période d’adaptation, entre les connexions Internet aléatoires et mon ordi qui décidait de faire la grève du Wi-Fi. Mais bon, j'ai réglé ça en mode DIY avec une carte SIM locale et le partage de connexion. Vivement la technologie!


Une fois ces petites embûches réglées, tout a roulé comme sur des roulettes. Tellement que même mes client.e.s n'ont pas remarqué mon absence en terre québécoise. Mission accomplie, quoi!


Alors, si toi aussi tu rêves de tenter l'aventure du télétravail à l’étranger ou que tu es simplement curieux.se de voir un autre coin de pays, voici quelques tips & tricks que j'ai appris sur le fly :

  • Choisis un pays sans trop de décalage horaire : pour te rendre la vie plus facile, opte pour une destination où il n'y a pas trop de décalage horaire. Comme ça, tu peux mieux te coller au fuseau horaire de tes collègues et de tes client.e.s.

  • Une carte SIM locale, ta meilleure alliée : procure-toi une carte SIM locale avec un maximum de données. Crois-moi, c'est la clé pour rester connecté.e où que tu sois.

  • Choisis bien ton hébergement : opte pour des Airbnb avec un espace de travail ou des auberges de jeunesse avec un espace de co-working. C'est grâce à ça que je suis restée productive au max.

  • Planifie tes déplacements en fonction de ton horaire de travail : on s’entend que quand tu travailles du lundi au vendredi dans la journée, le week-end est le moment parfait pour explorer et t'évader. Pour ma part, j'ai décidé d'éviter les longs trajets en bus afin de gagner du temps et d'optimiser ma découverte de la Colombie. J'ai privilégié les déplacements en avion et les voyages en soirée les jours de semaine pour libérer un maximum de temps le week-end.

  • Exploite tes soirées à fond : c'est pas le moment de faire l’ermite! En voyage, ta batterie sociale roule constamment, surtout si tu choisis les auberges de jeunesse comme moi. Profite des rencontres, des restos et des soirées entre voyageur.euse.s. Tu te reposeras plus tard, promis!

  • Investis dans un moniteur portable (si ton budget te le permet, bien sûr) : ça peut paraître banal, mais travailler avec deux écrans, c'est la vie. Surtout quand tu pars pour plusieurs semaines. Comme on dit, once tu travailles avec deux écrans, you never go back!

  • Communique plus que pas assez : informe ton équipe de tes mouvements, de tes petits soucis techniques ou de tes envies de prolonger le lunch. Une bonne communication, c'est la clé d'une collaboration réussie. En plus, ça leur donne l’impression que tu es encore avec eux.elles. Surtout que chez les Commères, on s’aime fort!


Voilà, on a fait le tour! Tu es fin prêt.e à conquérir le monde en télétravail, ou du moins un bout de pays que tu rêves de visiter!


Pour moi, la Colombie ça a été un maximum de café, d’arepas, de bières pas chères, de rencontres incroyables et surtout, des soirées à essayer de pratiquer des pas de salsa. Une bouffée d'air frais et de liberté dont j'avais grandement besoin. Un immense merci à Commères qui nous offre cette chance unique de mêler passion et travail. 


Avoue que ça donne envie de t'envoler vers de nouveaux horizons tout en gardant ton travail à portée de clics? Qui sait, peut-être que nos chemins se croiseront sur une plage équatorienne un jour!


Écrit par : Kass 📝

0 commentaire

Komentarze


bottom of page